Discernement

Témoins

Née à Lima le 20 avril 1586 de Gaspar del Flores et de María del Oliva, Isabelle reçut très tôt le surnom de Rose. Était-ce à cause de son beau teint, sans pareil? Sa mère affirma que, penchée sur son berceau, elle aperçut une rose épanouie sur le visage de sa petite fille. Désormais, elle l’appellera « ma Rose ». Ce changement de nom sera confirmé par la Sainte Vierge dans une vision que Rose aura plus tard.

En lire plus

Appel

Jérémie est sans conteste l’un des plus grands prophètes de l’Ancien Testament. Toutefois, il a laissé le souvenir de quelqu’un qui se plaignait beaucoup, qui n’était pas content de son sort, de sorte que le livre des Lamentations lui a été attribué et qu’on parle dans le langage courant de « jérémiades ». Mais quand on examine de près la vie du prophète, puisque, contrairement à la plupart des autres livres prophétiques, son livre offre plusieurs chapitres biographiques, voire autobiographiques, on constate que sa plainte continuelle était assez justifiée.

En lire plus

Accompagnement

J.T. : Récemment, j’ai entendu cette question que je me permets de te poser : Peut-on demander à un ami ou une amie d’être son accompagnateur spirituel ?

D.R. : Il faut faire des distinctions entre amitié spirituelle, direction spirituelle et accompagnement spirituel. Ce à quoi on adhère quand on va voir un professionnel, il faut y adhérer aussi quand on pense à un accompagnateur ou une accompagnatrice spirituelle. Irais-je confier à mon ami médecin ou mon amie infirmière mon souci de santé ? Il y a un problème de dynamique relationnelle. Si c’est une amie, il y a de très bonnes chances qu’elle offre des conseils, mais elle n’aura pas l’objectivité nécessaire pour me traiter puisse qu’elle me connait et fait partie de mon réseau. Quand tu regardes les codes d’éthique des associations qui font de l’accompagnement, que ce soit spirituel ou thérapeutique, ils disent que tu ne peux pas accompagner un ami. Si une amitié se tisse, elle ne peut se vivre que deux ans après que la relation professionnelle soit terminée.

En lire plus

Témoins

Frédéric Ozanam, jeune professeur à la Sorbonne, laïc engagé dans l’Église et la société, a été un homme donné à Dieu et aux autres. Il a voulu rendre à Dieu toute la reconnaissance qu’il éprouvait comme époux, père de famille, fondateur de la Société Saint-Vincent-de-Paul. Tout chez lui était source d’action de grâces, même la souffrance. Jean-Paul II béatifia cet apôtre de la charité le 22 août 1997 en la cathédrale Notre-Dame de Paris.

En lire plus

Discernement

Quand on me demande de témoigner de la place de la famille dans le choix de la vie religieuse, j’aime la comparer à trois éléments représentatifs de la croissance d’un enfant : le berceau, la rampe et le tremplin. Trois symboles évocateurs qui mettent en lumière le rôle fondamental mais trop souvent négligé de la famille dans l’accompagnement d’une vocation religieuse.

En lire plus