Ma passion : la Bible, et surtout les écrits de saint Paul. Ce dernier a fait une rencontre avec le Christ qui a bouleversé sa vie. Il a alors découvert sa vocation. Il est ma source d'inspiration ! Pour MaVocation.ca, j'ai travaillé à sa version actuelle.

Accompagnement

J.T. : Récemment, j’ai entendu cette question que je me permets de te poser : Peut-on demander à un ami ou une amie d’être son accompagnateur spirituel ?

D.R. : Il faut faire des distinctions entre amitié spirituelle, direction spirituelle et accompagnement spirituel. Ce à quoi on adhère quand on va voir un professionnel, il faut y adhérer aussi quand on pense à un accompagnateur ou une accompagnatrice spirituelle. Irais-je confier à mon ami médecin ou mon amie infirmière mon souci de santé ? Il y a un problème de dynamique relationnelle. Si c’est une amie, il y a de très bonnes chances qu’elle offre des conseils, mais elle n’aura pas l’objectivité nécessaire pour me traiter puisse qu’elle me connait et fait partie de mon réseau. Quand tu regardes les codes d’éthique des associations qui font de l’accompagnement, que ce soit spirituel ou thérapeutique, ils disent que tu ne peux pas accompagner un ami. Si une amitié se tisse, elle ne peut se vivre que deux ans après que la relation professionnelle soit terminée.

En lire plus

Accompagnement

L’accompagnement spirituel fait partie de l’expérience de discernement chrétien, mais encore plus du discernement vocationnel. Mais cela reste mystérieux, car on peut être le seul dans notre entourage à le rechercher. Pour y voir plus clair, nous avons posé nos questions au Père Daniel Renaud, o.m.i. Il est aumônier à l’Université Saint-Paul d’Ottawa et est un accompagnateur spirituel apprécié. Il accompagne de nombreux jeunes étudiants et des personnes de la communauté universitaire.

En lire plus

Accompagnement

J.T.: Quelle est l’importance de la formation des accompagnateurs spirituels ?

D.R.: Par rapport aux types de demandes et types de personnes qui font des demandes pour être accompagnées spirituellement, on se rend compte que la capacité des accompagnateurs d’avoir les outils conceptuels, spirituels et théologiques est importante. Disons d’emblée que plusieurs personnes qui demandent l’accompagnement sont moins à l’aise avec le paradigme religieux, même s’ils demandent explicitement l’accompagnement spirituel. La porte d’entrée est donc souvent l’expérience humaine. L’élément de la psychologie joue un rôle important. Autrement dit, il faut savoir comment écouter. Écouter est un art! Avec des outils d’écoute, des notions de counselling et de psychologie, il est plus facile de créer un rapport de confiance favorable à la croissance.

En lire plus

Témoins

Nous vous proposons la troisième et dernière partie. En clôture de l’entrevue, le P. Pierre-Olivier Tremblay répond à des questions sur le témoignage qu’offre les vocations. À lire !

Julie Tanguay : Parfois j’entends le commentaire que certaines vocations offrent un plus grand témoignage, comme la prêtrise et la vie consacrée. Pourriez-vous commenter?

Pierre-Olivier Tremblay : On est des témoins de par notre baptême. C’est notre baptême qui nous constitue membres du corps du Christ. La beauté de l’image du corps est que chaque membre est important. Chaque membre est différent aussi. Je trouve que c’est une belle métaphore de Paul. Elle nous dit qu’on ne fait pas tous la même chose dans l’Église, mais nous sommes tous importants.

En lire plus

Témoins

Suite à la première série de questions sur l’importance du témoignage, la partie 2 explore le « comment » du témoignage.

Julie Tanguay : Qu’est-ce qui doit nous « habiter » pour nous dire que c’est le temps de témoigner ? Quelles sont les mauvaises raisons d’être témoin ?

Pierre-Olivier Tremblay : Le témoignage, ce n’est pas facile, car ça rend vulnérable. Témoigner, c’est accepter de se donner un peu. Il y a des contextes qui sont favorables, d’autres le sont moins. Il y a des gens qui dans certains milieux ne seront pas réceptifs.

En lire plus

Témoins

Quand une question vocationnelle nous habite, on se tourne naturellement vers les « témoins » pour y voir plus clair : Suis-je attiré par la vie de tel prêtre ou celle de tel couple marié? Ça m’éclaire-t-il pour découvrir mes désirs et mes soifs? Tel choix de vie me ressemble-t-il et me conduit-il à suivre plus profondément le Christ? Il semblait naturel de creuser le témoignage chrétien, afin de clarifier cette importante dimension du discernement. Qui de mieux pour répondre à nos questions que le P. Pierre-Olivier Tremblay, o.m.i.? Tout au long de notre entrevue, le P. Pierre-Oliver, curé de la Paroisse du Sacré-Cœur, nous communique sa passion pour le témoignage.

En lire plus